<-
Apache > Serveur HTTP > Documentation > Version 2.4 > Documentations diverses

Optimisation des performances d'Apache

Langues Disponibles:  en  |  fr  |  ko  |  tr 

Apache 2.x est un serveur web à usage général, conçu dans un but d'équilibre entre souplesse, portabilité et performances. Bien que non conçu dans le seul but d'établir une référence en la matière, Apache 2.x est capable de hautes performances dans de nombreuses situations du monde réel.

Comparée à Apache 1.3, la version 2.x comporte de nombreuses optimisations supplémentaires permettant d'améliorer le débit du serveur et sa personnalisation. La plupart de ces améliorations sont activées par défaut. Cependant, certains choix de configuration à la compilation et à l'exécution peuvent affecter les performances de manière significative. Ce document décrit les options qu'un administrateur de serveur peut configurer pour améliorer les performances d'une installation d'Apache 2.x. Certaines de ces options de configuration permettent au démon httpd de mieux tirer parti des possibilités du matériel et du système d'exploitation, tandis que d'autres permettent à l'administrateur de privilégier la vitesse par rapport aux fonctionnalités.

Voir aussi

top

Problèmes matériels et relatifs au système d'exploitation

Le principal problème matériel qui affecte les performances du serveur web est la mémoire vive (RAM). Un serveur web ne devrait jamais avoir à utiliser le swap, car le swapping augmente le temps de réponse de chaque requête au delà du point que les utilisateurs considèrent comme "trop lent". Ceci incite les utilisateurs à cliquer sur "Stop", puis "Charger à nouveau", ce qui a pour effet d'augmenter encore la charge du serveur. Vous pouvez, et même devez définir la valeur de la directive MaxRequestWorkers de façon à ce que votre serveur ne lance pas un nombre de processus enfants tel qu'il commence à faire du swapping. La méthode pour y parvenir est simple : déterminez la taille de votre processus Apache standard en consultant votre liste de processus à l'aide d'un outil tel que top, et divisez votre quantité totale de mémoire disponible par cette taille, tout en gardant un espace suffisant pour les autres processus.

Hormis ce réglage relatif à la mémoire, le reste est trivial : le processeur, la carte réseau et les disques doivent être suffisamment rapides, où "suffisamment rapide" doit être déterminé par l'expérience.

Le choix du système d'exploitation dépend principalement du contexte local. Voici cependant quelques conseils qui se sont généralement av